Retour

Meurtre de Jean-Guy Frigon : Yvan Branconnier pourrait avoir un troisième procès

Les avocats d'Yvan Branconnier se sont déplacés à la Cour d'appel du Québec mardi matin pour demander un nouveau procès pour l'homme de Louiseville reconnu coupable de meurtre prémédité.

Les juges ont pris la décision en délibéré, de sorte que le jugement sera rendu à une date ultérieure, le report pouvant varier entre quelques jours et quelques mois.

Très peu de gens étaient présents à l'audience, mais la veuve et la fille de Jean-Guy Frigon étaient sur place à Québec.

Une vidéo qui divise les parties

Une grande partie de la question d'un troisième procès réside dans une vidéo présentée durant le procès.

Sur cette vidéo, Yvan Branconnier fait des aveux lors d'un interrogatoire avec un enquêteur. Il admet avoir aidé Solange Alarie dans le meurtre de Jean-Guy Frigon en novembre 2009, à Saint-Édouard-de-Maskinongé.

La défense est d'avis que cette vidéo aurait dû être exclue de la preuve par le juge. Les avocats soutiennent que les aveux ont été soutirés grâce à un subterfuge de l'enquêteur qui aurait menti dans le but d'obtenir les aveux et que ceux-ci n'ont donc pas été faits volontairement, ce que réfute la Couronne.

Un verdict déraisonnable?

Dans le but d'obtenir un troisième procès, les avocats de la défense arguent également que le verdict de culpabilité est déraisonnable.

Encore une fois, la Couronne a manifesté son désaccord. Elle fait valoir qu'en tout 24 jurés ont jugé de la culpabilité au premier degré d'Yvan Branconnier, puisqu'il a subi deux procès devant jury.

Au terme des deux premiers procès, Yvan Branconnier a été condamné à une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

La première fois, le juge avait omis de mentionner au jury que l'acquittement faisait partie des possibilités. C'est ce qui a mené à un nouveau procès.

D'après les informations de Sarah Désilets-Rousseau

Plus d'articles