Retour

Meurtre prémédité de son enfant : la cause de Marie-Lou Beauchamp Filion reportée

On ne sait toujours pas si Marie-Lou Beauchamp Filion, accusée du meurtre prémédité de son enfant de 2 ans, est apte à comparaître. La femme est toujours détenue à l'hôpital psychiatrique de Shawinigan pour une évaluation sur son aptitude à subir son procès.

Le Code criminel prévoit 30 jours pour mener une telle évaluation. Or, mercredi matin, la psychiatre Marie-Frédérique Allard a demandé plus de temps pour pouvoir compléter son évaluation.

Le juge Jacques Lacoursière a remis la cause au 13 octobre. C'est également à ce moment que nous en saurons plus sur la suite des procédures judiciaires dans cette affaire.

Rappelons que les policiers ont été appelés dans un logement de Bécancour le soir du 1er septembre dernier où ils ont découvert l'enfant en arrêt cardio-respiratoire. La mère avait aussi été transportée à l'hôpital puisqu'on craignait pour sa vie. La Sûreté du Québec indiquait qu'un drame familial était l'hypothèse privilégiée.

Plus d'articles

Commentaires