Retour

« Mission accomplie » pour les 9e Défis du Parc national de la Mauricie

Au terme de trois journées de compétition et de grands rassemblements, l'organisation des 9e Défis du Parc clame haut et fort « mission accomplie ». Plus de 8000 visiteurs et sportifs se sont déplacés pour participer ou assister aux épreuves de cyclisme sur route, de vélo de montagne ou de course à pied.

Un texte d'Alexandre Duval

« On est bien fier de pouvoir accueillir tout ce beau monde-là, [d'autant] plus quand on sait que 75 % des participants proviennent de l'extérieur de la Mauricie! », s'est exclamée la directrice générale des Défis du Parc, Marie-Josée Gervais, peu de temps après la fin des compétitions.

Tout au long de la fin de semaine, Marie-Josée Gervais et son équipe ont voulu mettre l'accent sur l'expérience vécue par les participants plutôt que sur l'issue des épreuves sportives.

« Le comité organisateur, les bénévoles, les employés du parc, au niveau de la logistique, de la sécurité, les moindres détails avaient été mis de l'avant [...] Mission accomplie! », a-t-elle lancé.

Marie-Josée Gervais affirme s'être entretenue avec le commissaire responsable de l'événement, dimanche, et que celui-ci n'aurait pas hésité à dire qu'il s'agissait de « l'un des plus beaux événements au pays ».

« Nous courses à pied sont rendues de plus en plus populaires. On a accueilli près de 2000 participants, accompagnateurs et spectateurs [uniquement dimanche] au parc de la Mauricie », a-t-elle ajouté, alors que les Défis sont davantage connus pour leur volet cycliste.

Les familles à l'honneur en 2016

Marie-Josée Gervais espère que les Défis continueront à prendre de l'ampleur au cours des années à venir. L'an prochain, pour le 10e anniversaire de l'événement, l'accent sera mis sur les familles.

« On va sélectionner 10 familles du Québec qui seront accueillies aux Défis du Parc de la Mauricie. Ces familles-là doivent nous conter leur histoire, nous dire comment elles font pour intégrer l'activité physique dans leur quotidien », a-t-elle fait savoir.

Plus d'articles

Commentaires