Retour

Mission économique en Europe : le maire de La Tuque revient avec de potentiels partenaires financiers 

La démarche de la Ville de La Tuque visant à implanter une bioraffinerie alimentée par les résidus forestiers a trouvé écho en France et en Finlande alors que le maire revient d'une mission économique où il a pu faire la promotion de son projet.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Grâce au projet « Vision La Tuque 2023 », le maire, Normand Beaudoin, souhaite créer jusqu'à 300 emplois directs. Le projet permettrait la valorisation de 650 000 à 1,2 million de tonnes de biomasse forestière disponibles actuellement en Haute-Mauricie. La concrétisation du projet représenterait une première au Canada. 

La Ville a senti de l'ouverture de la part de potentiels partenaires financiers en Finlande et a conclu des ententes de confidentialité. « Ce sont des gens sérieux, qui ont de l'expérience dans ce domaine, qui ont les moyens d'investir dans ce type de bioraffinerie et qui sont vraiment intéressés par le potentiel qu'offre La Tuque », a souligné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin. 

La réalisation du projet nécessitera plus de 600 millions de dollars d'investissements.

L'usine pourrait être en fonction d'ici 2023.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine