Richard "Wax" Beaulieu se prépare à faire face à un défi de taille. Le Trifluvien participera, du 5 au 8 avril, au Red Bull Ragnarok, une difficile épreuve de kitesurf disputée dans les montagnes norvégiennes.

En moyenne, seulement 14 des 350 participants parviennent à franchir les 130 kilomètres à l’intérieur des cinq heures réglementaires chaque année. Le faible taux de réussite de quatre pour cent ne décourage pas celui qui se fait appeler "Wax".

Sans mettre la barre trop haute, "Wax" s’entraîne depuis décembre en vue de la titanesque compétition. Il doit cependant composer avec l’absence de relief significatif dans la région, alors qu’il se prépare à affronter les montagnes scandinaves.

Faire fi de la douleur, mais pas des autres

Une blessure au genou a cependant ralenti l’athlète trifluvien dans sa préparation. « Il faut juste que les jambes tiennent, souhaite "Wax". Si j’ai de la douleur, je m’en fous complètement ».

Il puise sa motivation dans l’appui de ses proches.

Le Trifluvien apportera d’ailleurs en Norvège un drapeau du Québec rempli de mots d’encouragements.

D'après le reportage de Jean-Philippe Nadeau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine