Retour

Moins d'allers-retours cet été pour la navette fluviale entre Bécancour et Trois-Rivières

La navette fluviale qui relie Trois-Rivières et Bécancour sera de retour cet été, mais elle transportera les piétons et cyclistes seulement le dimanche et son tarif augmentera d'un dollar.

Les deux municipalités affirment avoir réduit l'offre de service pour une question de rentabilité. La navette effectuait la liaison le samedi et le dimanche l'an dernier.

Le maire de Bécancour n'exclut pas la possibilité d'augmenter à nouveau l'offre de service si nécessaire.

« Quand la demande sera pour deux jours semaines, on va être bien content de la faire », affirme Jean-Guy Dubois. Les deux Villes investissent environ 60 000 $ dans ce projet cette année.

Commerçants ravis, cyclistes sceptiques

La navette fluviale a été mise en fonction l'an dernier comme projet pilote dans le cadre du 50e anniversaire de Bécancour.

Les commerçants de la rive sud avaient alors constaté une nette hausse de l'achalandage. Ils sont ravis de savoir qu'elle est de retour.

« C'est sûr que deux [journées de navette], c'est bien, mais déjà qu'on en ait une, moi je trouve cela fantastique », affirme la propriétaire de La maison de Bibi, Brigitte Bastien.

Le magasin L'Angélaine a décidé de profiter de la clientèle engendrée par la navette pour organiser un « tricothon ».

« On a choisi de faire cette activité-là le dernier dimanche de la navette, le 21 août, justement parce que c'est la fin de l'été, les gens commencent à vouloir tricoter davantage », explique Caroline Pépin, qui travaille à L'Angélaine.

La Société de développement commercial (SDC) du centre-ville de Trois-Rivières voit également d'un oeil très positif le retour de la navette, même si la plage horaire diminue.

Des clubs de cyclistes de la Mauricie jugent cependant qu'elle ne sera pas en fonction assez souvent pour être assez intéressantes et utiles aux adeptes de vélos.

D'après les informations de Marie-Ève Trudel

Plus d'articles

Commentaires