Retour

Moins d’argent pour les sites contaminés à Shawinigan

Dans un effort pour diminuer ses dépenses, la Ville de Shawinigan a décidé de consacrer moins d'argent à la décontamination des sites. Au lieu des cinq millions de dollars prévus pour ces travaux, c'est environ deux millions de dollars qui y seront consacrés.

Un texte de Marilyn Marceau

Le maire Michel Angers affirme que le projet initial était de nettoyer cinq sites, mais que seuls deux sites le seront finalement : l'ancien lieu d'élimination de la neige de la rue Broadway et l'ancien garage municipal. Les sites qui ont été retirés de la liste sont le terrain à l'intersection de la 3e et 5e avenue dans le secteur Grand-Mère, celui de l'ancienne usine Shawbec, ainsi que de l'ancienne usine Dupont.

En novembre 2015, le gouvernement du Québec avait annoncé qu'il accordait deux millions de dollars à Shawinigan pour la décontamination de ses sols, à travers le programme ClimatSol. Comme la Ville a revu son plan, la part de la province sera d'environ 750 000 $.

Shawinigan compte plus d'une centaine de sites contaminés. Monsieur Angers affirme que peu de promoteurs sont intéressés par les terrains. Il ne souhaite pas que la Ville dépense de l'argent sans savoir si l'investissement portera fruit, mais il est aussi conscient du fait que de décontaminer les sites pourrait motiver des gens d'affaires à s'y intéresser.

Un statut particulier pour Shawinigan ?

La Ville de Shawinigan aimerait obtenir davantage d'argent pour la décontamination des sites sans avoir à puiser dans ses coffres.

Le maire Michel Angers a donc demandé à rencontrer le ministre québécois du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, pour en discuter.

Michel Angers aimerait que la Ville obtienne un statut particulier qui lui permettrait d'avoir plus d'argent pour la décontamination.

« Souvent, ce n'est pas de la contamination qui est due à la Ville de Shawinigan, ce sont des cicatrices du passé », ajoute le maire.

Le ministère de l'Environnement n'a pas donné suite à la demande de Michel Angers.

Plus d'articles