Retour

Mort du conducteur d'un camion à ordures à Trois-Rivières : résultats d'enquête dévoilés

En septembre dernier, le conducteur d'un camion à ordures est mort écrasé sous les roues de son véhicule après en avoir été éjecté sur le boulevard Gene-H.-Kruger, à Trois-Rivières. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) s'est penchée sur les causes de l'accident.

Dans son rapport d'enquête, la Commission indique que le conducteur, Marc St-Arneault, n'avait pas bouclé sa ceinture de sécurité et se tenait debout dans son poste de conduite.

On apprend aussi qu'il avait laissé la portière ouverte en se rendant d'un point de collecte à un autre. À ce sujet, la CNESST écrit que son « employeur tolère que les conducteurs circulent avec la portière droite ouverte ».

Parmi les causes de l'accident, le rapport mentionne aussi le fait que le conducteur a été éjecté de son véhicule à la suite d'un impact à 35 km/h avec un terre-plein, durant une manoeuvre de changement de voie.

L'employeur conteste

L'employeur Gestion sanitaire David Morin réfute toute responsabilité dans la mort du conducteur.

Joint par téléphone, le propriétaire, David Morin, a confirmé qu'il conteste le rapport de la Commission. Ses avocats ont entrepris des démarches en ce sens.

David Morin demande une révision du rapport d'enquête. Il souhaite que toute notion de responsabilité imputée à son entreprise soit retirée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine