Après près de trois ans de confrontations avec la municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc et la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), la chanteuse Nathalie Simard met en vente sa cabane à sucre.

Mme Simard et son conjoint Lévis Guay ont pris cette décision devant l’interdiction de la CPTAQ de présenter des spectacles sur place.

Selon eux, la Cabane à Nathalie ne serait pas viable sans les spectacles de la chanteuse. Le couple demande 900 000 $ pour l'entreprise.

« Comme dirait la chanson, on tourne la page. On va passer à autre chose », indique M. Guay.

Les représentations qui étaient prévues auront tout de même lieu. Elles seront déplacées à l'Espace Shawinigan pour respecter la décision de la CPTAQ. Le dernier spectacle est prévu pour le 12 mai avec la chanteuse country, Guylaine Tremblay.

« Même si on trouve un acheteur rapidement, ça va être dans nos conditions d'honorer tous les spectacles déjà prévus », assure le conjoint de Nathalie Simard.

La mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc se défend de faire preuve de mauvaise foi dans ce dossier. Elle assure vouloir développer l'offre commerciale de sa municipalité, tout en spécifiant que cela doit se faire en respectant la réglementation.

« Notre position est claire. La municipalité désire préserver l'intégrité de cette zone unique », affirme la mairesse, Josée Magny, par voie de communiqué. Cette dernière a décliné l'offre d'entrevue de Radio-Canada.

Nathalie Simard et Lévy Guay avaient ouvert les portes de leur entreprise le 14 février 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards