Le niveau de l'eau dans certains secteurs de la Mauricie et de Lanaudière, jugé élevé pour cette période de l'année, inquiète les citoyens et les autorités, échaudés par les inondations du printemps dernier.

« On revient quasiment au niveau d'eau du 7 avril quand on a été inondé ici », dit Monia Lacasse de Saint-Barthélemy, qui a vécu fortement les inondations printanières.

Elle affirme que le niveau du fleuve Saint-Laurent a augmenté, devant chez elle, de 110 cm dans la dernière semaine.

« [En octobre et en novembre], normalement, on serait au plus bas niveau de l'année si je regarde ma charte. Si le niveau est déjà haut, comme s'il était fin mars cette année, imaginez le printemps », dit Monia Lacasse.

Plus à l'est, à Bécancour, le niveau de l'eau a grimpé d'au moins 60 cm depuis jeudi selon le maire sortant.

Une équipe de la Ville surveille les variations des crues. Les mesures nécessaires seront prises si l'eau devait continuer à monter, assure Jean-Guy Dubois.

« C'est sûr que le niveau de l'eau est plus élevé que d'habitude à ce moment-ci de l'année, dit-il. On s'inquiète, mais pas encore assez pour poser des gestes particuliers ».

De son côté, la Sécurité civile ne prévoit pas déployer d'effectifs sur le terrain au cours de la fin de semaine, mais assure qu'elle est prête à intervenir dès lundi au besoin.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine