Le spectacle Dragao s'apprête à entamer sa deuxième saison à la Cité de l'énergie de Shawinigan. Dans un souci de se renouveler et de continuer à attirer le public, l'équipe de..." />
Retour

Nouveautés au spectacle Dragao à la Cité de l'énergie de Shawinigan

Dragao nous amène dans l'univers inventé par Bryan Perro." />

Le spectacle Dragao s'apprête à entamer sa deuxième saison à la Cité de l'énergie de Shawinigan. Dans un souci de se renouveler et de continuer à attirer le public, l'équipe de production y a apporté quelques changements.

Deux numéros se sont ajoutés, dont un nouveau spectacle d'ouverture. La bande sonore a été modifiée et des améliorations ont été apportées à l'équipement, comme de nouveaux câbles qui viendront solidifier le dragon qui est au coeur de ce spectacle écrit et mis en scène par Bryan Perro, l'auteur de la série fantastique Amos Daragon.

La Cité de l'énergie s'est aussi dotée d'un nouveau système audiophonique de 25 000 watts au coût de plus d'un demi-million de dollars. Il remplace celui qu'elle utilisait depuis le début des années 2000, pour le spectacle Kosmogonia.

« C'est de l'argent, mais si on veut continuer à progresser et tenir pendant 3-4 ans ce spectacle-là, ce sont des investissements qu'il faut faire; il faut avoir de l'argent pour dire aux gens : "même si tu l'as vu, viens le revoir" », ajoute le directeur général, Robert Trudel.

Spectateurs au rendez-vous, selon la Cité de l'énergie

Sans vouloir révéler de chiffres, la Cité de l'énergie affirme que la vente de billets se déroule très bien. L'an dernier, le spectacle avait fait salle comble presque tous les soirs et cela pourrait expliquer pourquoi les billets s'envolent rapidement cette année.

« Dans les dernières semaines l'an passé, on a dû refuser beaucoup de gens, donc il y a beaucoup de personnes qui ont déjà réservé leurs billets pour l'été dès l'an passé », affirme Cédrick Marchand, adjoint à la production Dragao.

Les 35 représentations se déroulent dans l'amphithéâtre extérieur de la Cité de l'énergie de Shawinigan, à la tombée du jour, du 5 juillet au 20 août.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

Plus d'articles

Commentaires