Retour

Nouvelle microbrasserie à Trois-Rivières : les travaux commencent

Six mois après l'annonce de l'installation du Bistro-Brasserie Les Sœurs Grises au centre-ville de Trois-Rivières, les travaux commencent. D'ici la fin de l'année, les rénovations devraient être complétées, pour une ouverture au début du mois de février 2016.

Un texte d'Alexandre Duval

« Comme on veut bien faire les choses, on a décidé de ne pas se presser parce que c'est quand même un gros investissement », explique l'un des copropriétaires, Raphaël Richard.

Ses trois partenaires et lui investiront près d'un demi-million de dollars pour compléter les travaux et aménager le local.

Une fois les divisions, la plomberie, les circuits d'électricité et l'isolation refaites, les rénovations du local de 2700 pieds carrés iront très rondement, croit Raphaël Richard. Au total, 45 jours de travaux devraient suffire pour que le Bistro-Brasserie soit fonctionnel.

« Au niveau du design et [...] de la décoration, ça va très vite, parce qu'on a déjà commandé tous les matériaux nécessaires. Là, c'est le rough, si je peux m'exprimer ainsi, donc tout ce qui est plomberie, etc., qui restent très fastidieux comme travaux », dit-il.

Un concept inchangé

Si les quatre hommes d'affaires derrière le projet ont accumulé un peu de retard dans leur calendrier, le concept initial tient toujours la route. L'ambiance recherchée à l'angle des rues des Forges et Notre-Dame Centre sera comparable à celle de Bistro-Brasserie Les Sœurs Grises situé dans le Vieux-Montréal.

« Il y a beaucoup de bois, un peu industriel, du métal [...] Donc une ambiance moderne, mais en même temps avec des touches de beige et de noir », illustre l'un des partenaires d'affaires, Benoît Charbonneau, ajoutant que le designer derrière le projet est le même qu'à Montréal.

Tout comme à Montréal, un long bar sera installé à proximité de la cuisine. La salle de brassage, située au fond du Bistro-Brasserie, sera vitrée. Environ 150 clients pourront être rassemblés sur les lieux, qui compteront 90 places assises.

Le Bistro-Brasserie compte toutefois innover à travers sa carte. « On veut développer le côté mixologie davantage », lance Raphaël Richard, ajoutant du même souffle qu'il ne s'agira ni « d'un club, [ni] d'une boîte de nuit, mais vraiment d'un bistro-bar ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine