Retour

Olive et Papaye ferme ses portes en raison de difficultés économiques

« On a mis beaucoup de temps, on a sacrifié la famille, on a mis beaucoup d'argent également » a dit le propriétaire du service de traiteur et de restauration Olive et Papaye, Dominic Guimont, qui a annoncé mercredi la fermeture définitive de son commerce après 9 ans d'existence.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Olive et Papaye avait tout misé sur la succursale du boulevard du Carmel près du centre hospitalier de Trois-Rivières qui avait ouvert ses portes il y a un an, pratiquement jour pour jour. La succursale du boulevard Thibeau avait quant à elle fermé ses portes le 8 mai dernier. « On n'était pas capable de subvenir à deux endroits en même temps », dit Dominic Guimont.

L'économie en cause

Olive et Papaye cible les difficultés économiques comme étant la principale raison de la fermeture. « Comme vous le savez déjà l'économie de [Trois-Rivières], n'est pas à son meilleur depuis le début 2015 », écrit la responsable de l'administration et conjointe du propriétaire, Cindy Régis sur la page Facebook de l'établissement.

Le nombre d'employés n'a cessé de diminuer ces dernières années, se désole Dominic Guimont. « On est monté jusqu'à 32 employés dans les moments forts et on est descendu à 6 employés dans les dernières semaines », incluant le propriétaire.

La clientèle a également diminué au fil des mois. « En discutant avec d'autres restaurateurs, on se rendait compte qu'on n'était pas tout seul dans cette situation », dit Dominic Guimont. L'augmentation du coûts des matières premières a également eu un impact, convient le propriétaire qui se spécialisait dans la vente de produits fins.

Olive et Papaye louait le bâtiment sur le boulevard du Carmel. Les propriétaires du bâtiment ont appris la nouvelle ce mercredi.

Plus d'articles

Commentaires