Retour

Opération nettoyage par temps glacial à Bécancour

L'heure était au nettoyage, malgré le froid, pour de nombreux riverains de Bécancour dimanche. Alors que des résidents évacués la veille ont pu réintégrer leur maison et constater les dégâts causés par les inondations, d'autres se sont retrouvés prisonniers des glaces.

L'embâcle sur la rivière Bécancour s'est déplacé vers le nord, entraînant des débordements à plusieurs endroits et forçant la fermeture de nombreuses routes.

« C'est sûr qu'on a perdu une couple d'affaires, mais si on est chanceux cet été, on va les retrouver un peu partout sur le terrain! », dit un riverain, Francis Comeau.

Les résidents peuvent en effet s'attendre à voir leurs terrains entourés de glace pour une bonne partie de l'hiver, selon la Sécurité civile.

« Suite aux temps doux qu'on a connus cette semaine et à la pluie, tous les bassins versants se sont déversés dans les plus gros cours d'eau. C'est très, très rare qu'au mois de janvier, on voit cette situation, surtout avec les temps froids, moins 30, moins 35, ça devient très difficile pour les résidents impactés de faire un nettoyage adéquat », explique le directeur de la Sécurité civile en Mauricie et au Centre-du-Québec, Sébastien Doire.

Opération nettoyage

L'heure est au nettoyage pour les résidents du secteur de la Belle-Vallée à Bécancour. Au cours de la nuit, plusieurs ont travaillé à extraire l'eau de leur sous-sol et leur garage.

L'eau est montée de plusieurs mètres en à peine deux heures selon des résidents.

« J'ai repris possession de ma maison à 10 h [samedi soir], dit un résident Réjean Desrochers. Tout était correct, j'ai pu repartir le chauffage, allumer le poêle à bois. On a passé la nuit avec la voisine d'en face qui elle n'a pas d'électricité, parce que son panneau électrique est dans le sous-sol et l'eau est monté jusqu'au plafond dans le sous-sol », relate-t-il.

Avec les informations de Camille Carpentier

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards