Retour

Orthorexie : la malsaine recherche d’une alimentation saine 

Contrairement à l'anorexie, l'orthorexie n'implique pas une quête de minceur et de modification de la forme du corps. Les personnes qui souffrent d'orthorexie sont plutôt obsédées par la qualité des aliments qu'elles consomment.

Un texte de Mathieu Papillon

L'orthorexie est caractérisée par une obsession pour les aliments sains et purs qui peut conduire à des restrictions alimentaires, voire au rejet complet de certains groupes alimentaires.

Quand elle déroge de la diète qu'elle s'est imposée, la personne qui souffre d'orthorexie peut soudainement ressentir une peur exagérée de tomber malade, de l'anxiété et de la honte.

Une perte de poids, bien qu'involontaire, peut être la conséquence de ce trouble. L'orthorexie peut aussi mener à une détresse personnelle et à un dysfonctionnement social, scolaire ou professionnel.

Des antécédents de troubles alimentaires et l'appartenance à une communauté valorisant la qualité de l'alimentation (les professionnels de la santé ou les adeptes du yoga par exemple) sont considérés comme des facteurs de risque.

Ce trouble alimentaire n'est pas connu depuis longtemps. Il est donc impossible d'évaluer le pourcentage de la population qui en serait atteint.

Plus d'articles

Commentaires