Retour

Où vont les 15,4 M$ pour revitaliser le parc national de la Mauricie?

Des ouvriers braveront les sautes d'humeur de Dame nature tout au long de l'hiver dans le parc national de la Mauricie pour reconstruire ou rénover certaines installations. La direction n'a pas perdu de temps pour mettre en branle les travaux après l'annonce des 15,4 millions de dollars en août dernier. Certaines améliorations sont d'ailleurs déjà visibles, mais il reste encore beaucoup de pain sur la planche.

La scène était plutôt inhabituelle vendredi au parc national de la Mauricie alors que les sentiers de l’entrée de Saint-Mathieu-du-Parc étaient déneigés pour donner accès aux travailleurs de la construction.

Ils étaient au poste malgré la première vague de froid qui touche la région ces jours-ci.

C'est sûr que la grande difficulté, c'est le froid. Sinon, le travail reste le même. C'est la vitesse qui n'est pas la même à cause qu’on travaille avec des gants.

Jeremy Ouellet, électricien

Les électriciens Jeremy Ouellet et Rock Bournival participent à la reconstruction d’un bloc sanitaire du camping Mistagance.

Les travaux majeurs seront exécutés au cours de la saison hivernale, question de minimiser les impacts sur la clientèle.

« Il y a des travaux qu'on ne pourrait pas faire l'été, par exemple les guérites. Il a fallu attendre la fermeture du parc pour pouvoir démolir l'ancienne installation puis reconstruire », explique Renée Bellehumeur, gestionnaire de projet chez Parcs Canada.

En tout, cinq à huit chantiers seront en opération simultanément au cours de l’hiver. Les travaux permettent entre autres à la direction de s’adapter à sa clientèle.

On a une clientèle de plus en plus aventure douce. Des gens qui commencent dans leurs activités de plein air, qui cherchent plus de confort.

René Bellehumeur, gestionnaire de projet, Parcs Canada

En effet, deux guérites ont été construites à l'entrée de Saint-Mathieu afin d'éviter les files d'attente en saison estivale.

D’autres travaux sont en cours dans le secteur Saint-Jean-des-Piles, ce qui a forcé la fermeture des tentes oTENTik pendand quelques semaines, ce qu’on appelle le prêt-à-camper.

Elles seront disponibles à nouveau dès le 25 décembre.

La direction affirme profiter de cette période où il n'y a pratiquement pas de demande. Elle ne voulait pas importuner des campeurs.

Le parc national de la Mauricie a jusqu’à mars 2020 pour investir les 15,4 millions de dollars annoncés. Certains sentiers ainsi que des ponceaux seront aussi remplacés.

Plus d'articles

Commentaires