Retour

Ouverture de deux nouvelles cliniques pour combler les besoins de traitement du TDAH

De plus en plus d'adultes découvrent atteints d'un trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). À un point tel qu'un psychologue de Trois-Rivières a annoncé lundi l'ouverture prochaine de deux autres cliniques privées dans d'autres régions.

Le psychologue Dr Martin Pearson, a profité du mois de la sensibilisation au TDAH pour annoncer l'ouverture d'une succursale à Sherbrooke cette semaine et d'une troisième, en novembre, à Québec.

Les diagnostics de TDAH de plus en plus nombreux

Comme bien des adultes atteints de TDAH, Mélanie Descoteaux a détecté son problème à l'âge de 38 ans après avoir consulté pour son fils.

Les diagnostics de TDAH sont de plus en plus nombreux chez les adultes. Dr Pearson est d'ailleurs devenu une référence : « J'ai même eu des gens qui sont venus du Nouveau-Brunswick pour établir un diagnostic », dit-il ajoutant qu'il lui arrive de suivre des patients qui viennent de l'extérieur de la région en utilisant Skype.

Même si les prescriptions de médicaments pour traiter ce trouble explosent au Québec, Dr Pearson ne croit pas qu'il y ait un phénomène de surdiagnostic. « On a tous entendu des histoires ou des diagnostics qui ont été faits sur des coins de table après cinq minutes de discussion. Mais je vous dirais que la majorité, qu'on parle des omnipraticiens ou des psychologues avec qui j'ai discutés, me disent tous que souvent, ils préfèrent référer ailleurs », dit Martin Pearson. 

Le Collège des médecins siège à un groupe de travail gouvernemental, qui se penche sur l'utilisation de ces médicaments.

D'après les informations de Marie-Eve Cousineau. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine