Retour

Parc national de la Mauricie : l'entrée de Saint-Jean-des-Piles fermée d'avril à décembre

Les travaux de réfection au Parc national de la Mauricie auront des répercussions importantes dans la prochaine année, alors que l'entrée du secteur de Saint-Jean-des-Piles, à Shawinigan, sera fermée pour toute la saison 2018.

L’entrée Saint-Jean-des-Piles sera fermée du 2 avril au 8 décembre pour permettre la réfection de la route Promenade entre le belvédère du Passage et l’entrée en question.

Les sentiers de randonnée du secteur seront aussi fermés pour permettre le remplacement de 40 ponceaux.

Les installations desservies par l’entrée Saint-Jean-des-Piles seront également fermées pour toute la saison 2018 en raison d’importants travaux.

Il s’agit notamment du centre d’accueil et d’interprétation de Saint-Jean-des-Piles, du pavillon de services et du camping de la Rivière-à-la-Pêche et du terrain de pique-nique du Lac-Édouard.

L’autre entrée du parc national, située à Saint-Mathieu-du-Parc, demeurera ouverte pendant toute la saison 2018.

En juillet 2017, le ministre fédéral François-Philippe Champagne avait annoncé des travaux de réfection du parc, sans en indiquer l'échéancier.

La fermeture pressentie de l’entrée Saint-Jean-des-Piles, qui a maintenant été confirmée, avait soulevé une vague d’inquiétudes dans le secteur.

Les commerçants du secteur inquiets

Les commerçants du secteur de Saint-Jean-Des-Piles, à Shawinigan, sont inquiets. Les visiteurs du Parc national de la Mauricie représentent une importante partie de leur clientèle, sur laquelle ils ne pourront pas compter cet été.

« Je dirais que ça représente les trois quarts des gens qui viennent au village », a dit Michel Desaulniers, qui possède le restaurant Les p’tits canots.

Le commerçant ne se souvient pas que le Parc national de la Mauricie ait fermé de la sorte depuis sa création, en 1970. « Nous sommes inquiets », a-t-il concédé.

La propriétaire du Dépanneur du Parc, Renée Desaulniers, a pour sa part choisi de déménager son commerce à cause des travaux de réfection.

Elle songeait au départ fermer en bonne et due forme son établissement, mais les propriétaires de la marina de Saint-Jean-des-Piles lui ont plutôt offert de s’établir chez eux, ce que Renée Desaulniers a accepté.

Plus d'articles