Retour

Pas de Demi-Marathon des pompiers de Shawinigan cette année

Le fondateur de l'événement, Carl Boulianne, souhaite passer le flambeau à de nouveaux organisateurs. Il affirme que sa décision n'est pas liée à la mort du pompier Maxime Fournier en 2015.

Un texte de Claudie Simard

Carl Boulianne a atteint les objectifs qu’il s’était fixés quand il a lancé l’événement il y a sept ans. Il souhaite passer à autre chose.

C’est difficile à faire, mais je suis zen avec la décision.

Carl Boulianne, fondateur du Demi-Marathon des Pompiers de Shawinigan

Un changement de cap qui survient un peu plus d’un an après un événement qui a créé une onde de choc : la mort du pompier Maxime Fournier pendant la course en 2015.

Le rapport du coroner avait alors questionné les décisions prises par le médecin qui est intervenu sur le site de la course. Mais l’organisation n’avait pas été remise en question.

Ce qui a été signifié c’est que ce qu’on avait fait avait été bien fait.

Carl Boulianne, fondateur du Demi-Marathon des Pompiers de Shawinigan

Un appui de la Ville

Le maire de Shawinigan Michel Angers était aux côtés de Carl Boulianne pour le soutenir lors de l’annonce.

On va lui lever notre chapeau et on va lui dire merci pour ce qu’il a fait!

Michel Angers, amaire de Shawinigan

La Ville souhaite profiter de cette pause pour revoir l'organisation de cette course et évaluer qui pourrait prendre la relève du Demi-Marathon.

Carl assure qu’il sera présent pour la relève : « je ne serai pas loin je vais aider la personne qui va vouloir prendre la charge de la course ».

Le maire Michel Angers explique qu'il est encore trop tôt pour savoir qui serait intéressé par le projet.

Avec les informations d’Olivier Caron

Plus d'articles