Les organisateurs du Festi-Beach de Lac-à-la-Tortue ont décidé de prendre une pause cette année, question de réfléchir à la mission de l'événement. Le festival pourrait être de retour en 2017 sous une nouvelle forme et un nouveau nom.

Le vice-président du Festi-Beach Émile Cayouette concède que le choix de faire une pause « a été une décision difficile, mais sage et nécessaire. » Il explique que certaines activités fonctionnaient très bien, comme les courses, le volley-ball et le coin des enfants. « Mais les spectacles marchaient moins », a-t-il concédé.

L'équipe du Festi-Beach veut donc repenser à la mission de son événement. Elle envisage entre autres d'accentuer son aspect santé.

Le nom du festival pourrait aussi être appelé à changer. La plage Idéale, où se tenait l'événement, a été fermée à la baignade pour toute la saison estivale en raison de la qualité variable de l'eau. « Le nom ne sert plus l'événement » dans cette situation, admet Émile Cayouette.

Une clientèle surtout locale

Le directeur général de Festivals et Événements Québec (FEQ) Pierre-Paul Leduc trouve que la démarche du Festi-Bech est saine et très mature. « Je suis optimiste pour l'avenir de cet événement-là. »

Il croit que les petits événements et festivals doivent se trouver une mission très claire pour se démarquer du reste de l'offre touristique.

Pierre-Paul Leduc rappelle aussi que, contrairement à ce que l'on pense souvent, la majorité des festivaliers ne sont pas des touristes, mais bien des gens du coin. « Les deux tiers des festivaliers sont des gens de la place, en situation de loisir », rapporte le DG du FEQ. « La grande majorité des festivals [au Québec] s'adressent aux gens du coin en leur offrant des activités qu'ils n'auraient pas autrement. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine