Le projet de mettre sur pied un programme de football à l'Université du Québec à Trois-Rivières a été rejeté par le conseil d'administration. La raison invoquée par les membres du C.A. est le contexte budgétaire de l'établissement.

Les promoteurs du projet se disent déçus de la décision. Un des membres du groupe qui refuse d'être identifié espère que la nomination prochaine d'un nouveau recteur pourrait aider leur cause.

Selon l'étude de faisabilité du comité qui pilote le projet, le retour du programme de football aurait favorisé la fierté et le sentiment d'appartenance envers l'UQTR. Les responsables estimaient aussi que le projet aurait suscité l'attention des médias, en plus de s'inscrire en ligne directe avec les programmes existants dans la région aux niveaux collégial et secondaire.

L'étude démontrait également que le football aurait permis d'attirer près 80 athlètes étudiants ce qui aurait entrainé des subventions d'environ 800 000 $ par année pour l'Université.

Le modèle de départ s'inspirait de celui des Packers de Green Bay, dans la NFL, une équipe qui appartient aux citoyens de la communauté.

Dans le cas des Patriotes, le programme aurait été pris en charge par une corporation sans but lucratif, non apparentée à l'UQTR.

Plus d'articles

Commentaires