Retour

Pénurie de main-d'oeuvre : des infirmières de l'Ordre non rappelées

Alors que la région connaît une grande pénurie de main-d'oeuvre en soins infirmiers, des infirmières n'auraient pas été rappelées par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-Centre-du-Québec (MCQ). Elles s'expliquent difficilement pourquoi et certaines décident de quitter la région.

Un texte de Catherine Bouchard

Julie Dumoulin, membre en règle de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec n'a toujours pas eu de retour d'appels du CIUSSS-MCQ après avoir postulé à nouveau le mois dernier. Pourtant, l'agence pour laquelle elle travaille comble des besoins de la pénurie de main-d'oeuvre du CIUSSS-MCQ.

« Mon agence m'appelle pour aller faire des remplacements dans les CHSLD du CIUSSS-MCQ. Quelques fois, j'ai des amies qui me contactent sur Facebook, des anciennes collègues qui viennent m'écrire. Elles me disent :"il manque quelqu'un cette nuit, on va tomber en TSO [NDLR:temps supplémentaire obligatoire], est-ce que ça te tente de rentrer?" », relate Mme Dumoulin qui formule la demande par la suite à son agence.

Faute de perspectives en Mauricie, l'infirmière ira pratiquer dans la région du Grand Montréal, une fois son baccalauréat en soins infirmiers complété à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Plusieurs autres infirmières et infirmiers questionnés par Radio-Canada n'ont pas reçu de retour d'appels pour leur candidature ou ont décidé d'aller dans un autre CIUSSS, en raison des délais de rappels de deux à trois semaines. Les autres CIUSSS des régions environnantes leur avaient déjà fait une offre d'emploi entre temps.

Le CIUSSS s'est dit surpris de ces révélations et assure tout mettre en oeuvre pour recruter le plus d'infirmières possible. Il admet toutefois ne pas être à l'abri d'erreurs.« Jusqu'à récemment, chaque candidature était gérée manuellement, des c.v. papiers étaient classés de façon manuelle. Il est possible qu'il y ait eu des erreurs. Pour corriger cela, il y a à peu près un mois, un nouveau système automatisé a été mis en place. Quand vous allez sur le site travaillerensante.com, les gens peuvent créer un profil et on réduit de vraiment beaucoup le nombre d'erreurs », assure le directeur adjoint attraction, rétention, développement de talents aux CIUSSS-MCQ, Mathieu Desjardins.

M. Desjardins invoque aussi « le savoir-être » comme possible raison du non-rappel de certaines personnes.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine