Retour

Peu d'impacts de la grève dans les établissements de santé

Quelques chirurgies non urgentes ont dû être reportées au Centre hospitalier affilié universitaire régional à Trois-Rivières, en raison de la grève, mercredi, des employés du secteur de la santé. Des ralentissements ont aussi été observés, entre autres, dans les services diagnostiques, selon le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec.

Un texte de Marie-Eve Cousineau

Les syndiqués des établissements de santé sont tenus de maintenir les services essentiels lorsqu'ils font la grève. Les unités de l'urgence, des soins intensifs, des soins coronariens et de l'obstétrique ont donc fonctionné normalement mercredi.

Dans les autres départements, 90 % des activités ont été maintenues, indique le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec.

Un ralentissement des services

Des patients ont toutefois dû faire preuve d'un peu de patience. Diane Laroche a vu son traitement de dialyse retardé de 45 minutes mercredi matin au centre hospitalier. « On a au moins quatre heures de traitement, explique-t-elle. Au lieu de sortir à 12 h 30, 12 h 45, on va sortir à 13 h 15, 13 h 30. Ça nous affecte, question dîner, l'organisation de notre transport. » Diane Laroche dit toutefois appuyer les infirmières dans leurs revendications. 

La distribution des repas a aussi pu être retardée dans des établissements de santé, d'après Rosaire Hamelin, président du Syndicat québécois des employées et employés de service du CSSS de Trois-Rivières. « Il peut y avoir des délais de livraison soit les repas, ces choses-là. Ça peut être une demi-heure, 15 minutes. »

Malgré ces ralentissements de service, le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec s'est dit « très satisfait » du déroulement de la journée de grève.

Les syndiqués dénoncent la lenteur des négociations concernant le renouvellement de leurs conventions collectives. Ils dénoncent l'offre du gouvernement du Québec de geler leur salaire pendant deux ans et de l'augmenter de 1 % par année pendant les trois années suivantes.

D'autres journées de grève sont prévues les 12 et 13 novembre ainsi que les 1er, 2 et 3 décembre, si les négociations avec Québec n'aboutissent pas.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine