Retour

Pierre Giguère confirmé comme candidat libéral dans Laviolette-Saint-Maurice

C'est tout sourire, aux côtés de trois ministres qui se sont déplacés pour l'occasion, que Pierre Giguère est officiellement devenu candidat dans Laviolette-Saint-Maurice. Après des mois d'incertitude, les électeurs savent maintenant qui défendra les couleurs du Parti libéral.

Un texte de Marilyn Marceau

En février, le premier ministre Philippe Couillard annonçait que Julie Boulet allait être candidate dans la nouvelle circonscription de Laviolette-Saint-Maurice. Au début mai, la députée de Laviolette décidait finalement de se retirer de la vie politique, laissant le champ libre au député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, de briguer un deuxième mandat.

Le soir de son investiture, Pierre Giguère semblait en paix avec les circonstances de sa canditure. « [Philippe Couillard] avait un choix à faire et moi, je ne lui en garde pas de rancune », a-t-il dit.

La pénurie de main-d'oeuvre est l'un des problèmes auquel le député compte s'attaquer s'il est réélu. « Il faut aller chercher de la main-d'oeuvre, il faut accompagner nos entrepreneurs, nos commerçants », a-t-il déclaré.

Le 7 avril 2014, Pierre Giguère avait remporté son siège avec 33,59 % des votes, soit près de 4 % de plus que son plus proche adversaire, le péquiste Luc Trudel.

Jacynthe Bruneau, candidate péquiste

Lundi soir se tenait aussi l'assemblée d'investiture du Parti québécois dans Laviolette-Saint-Maurice, cette fois au Broadway pub, au centre-ville de Shawinigan.

L'infirmière Jacynthe Bruneau, très impliquée dans son syndicat, y est arrivée aux côtés de la vice-cheffe du parti, Véronique Hivon.

« Notre circonscription a besoin d'outils pour bien se développer et c'est le Parti québécois qui les lui donnera », a déclaré Jacynthe Bruneau, lors de son discours. Elle compte rencontrer le plus de gens possible, que ce soit des étudiants, des élus, des entrepreneurs ou des employés d'organismes communautaires, pour bien comprendre leurs besoins.

La candidate caquiste est Marie-Louise Tardif, la directrice générale du parc de l'île Melville.

Nancy Théberge est la candidate de Québec solidaire, alors que Stéphanie Dufresne représentera le Parti vert.

Plus d'articles