Retour

Plainte pour harcèlement à l'UQTR: le rapport de la VG pourrait être admis en preuve

L'ex-directeur du service de l'équipement à l'UQTR, Alain Fournier, était de retour devant la Commission des relations du travail (CRT), ce jeudi. Son avocate, Me Caroline Gagnon, a tenté de faire admettre en preuve le rapport accablant de la Vérificatrice générale du Québec.

Un texte de Amélie Desmarais

Alain Fournier, qui a porté plainte pour harcèlement contre deux hauts dirigeants de l'Université et qui conteste son congédiement, allègue qu'il a été renvoyé parce qu'il a refusé de contrevenir aux règles et d'accorder un contrat à la firme Maninge Groupe-Conseil, pour le projet du campus à Drummondville.

Son avocate soutient que le rapport de la Vérificatrice générale vient appuyer le témoignage de son client. Le rapport en question conclut qu'il y a eu fractionnement de contrat au profit de Maninge Groupe-Conseil et de son propriétaire Daniel Lebel. Monsieur Lebel est l'ex-président de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

La firme Maninge Inc. a obtenu six contrats de gré à gré, de l'UQTR, totalisant 266 000$. Des contrats octroyés après le congédiement d'Alain Fournier.

La procureure de l'UQTR, de l'ex-vice-recteur, Gilles Charland, et de la vice-rectrice, Johanne Giguère, tous deux visés par la plainte pour harcèlement, s'est opposée à ce que le rapport soit admis en preuve. Selon Marie-Josée Hétu, le rapport fait état de recommandations et non de faits dont pourrait témoigner la VGQ.

La commissaire, Lyne Thérieault, a avisé les parties impliquées qu'elle rendra une décision sur la question ultérieurement.

La conjointe d'Alain Fournier témoigne

En cette huitième journée d'audience, Danie Doucet, la conjointe d'Alain Fournier des 35 dernières années, a commencé son témoignage. Madame Fournier a raconté à quel point son mari avait changé à la suite de la nomination de Johanne Giguère au poste de vice-rectrice aux finances à l'UQTR.

Les parties ont convenu de nouvelles dates d'audience, puisque l'affaire devait se conclure plus rapidement. Cinq nouvelles dates ont été ajoutées en mars et avril. L'affaire devait, à l'origine, se terminer en novembre.

Plus d'articles

Commentaires