Retour

Plus d'un millier d'élèves aux Défis du Parc nordique

Le Parc national de la Mauricie grouille d'activités depuis mercredi. Durant trois jours, 1300 élèves de 3e et 4e année de la Commission scolaire de l'Énergie relèvent les Défis du parc nordique, des journées de plein air qui visent à leur donner le goût de jouer dehors.

Un texte de Camille Carpentier

Depuis cinq ans, le Parc national de la Mauricie accueille les écoles de la région pour des journées d’activités nordiques. Cette année, les jeunes sont encore plus nombreux à pouvoir profiter du grand air.

« Cette édition-ci, on a augmenté beaucoup le nombre d'enfants, on a 300 enfants de plus, indique la directrice générale des Défis du parc, Marie-Josée Gervais. On est allés chercher tous les enfants de la commission scolaire de l'Énergie. Il y avait des enfants de La Tuque, jusqu'à Saint-Étienne, jusqu'à Saint-Boniface, Saint-Tite était là aussi. »

Les élèves peuvent profiter de la présence de nombreux bénévoles, dont plusieurs étudiants au baccalauréat en enseignement de l’éducation physique de l’UQTR qui s’occupent d’animer les activités sportives.

« Le but de ça, c'est de faire un transfert entre ce qu'on voit sur les bancs d'école, et comment ça peut s'appliquer avec une clientèle réelle d'enfants », note Jean-François Touzin, un étudiant.

Triathlon des Roses

Les Défis du Parc nordique vont se clore samedi avec la tenue du triathlon nordique de l’équipe féminine Les Roses. Le défi comporte des épreuves de raquette, de ski de fond et de course à pied. Il s’agira d’un défi préparatoire à un triathlon traditionnel qui aura lieu à l’automne.

« En septembre prochain, c'est la première fois dans l'édition des Défis du Parc qu'on va avoir un vrai triathlon, donc déjà on se met en mode triathlon en fin de semaine », précise Marie-Josée Gervais.

Plus d'articles