Retour

Plus de 30 000 patients sans médecin de famille dans la région

Depuis 2009, ceux qui n'ont pas de médecin de famille peuvent s'inscrire aux guichets d'accès pour la clientèle orpheline (GACO) pour en obtenir un. Alors que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a entrepris une restructuration complète du réseau public, la gestion des GACO est elle aussi appelée à changer alors que plus de 30 000 patients n'ont toujours pas de médecin de famille.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, 55 623 personnes ont été dirigées vers un médecin de famille depuis la mise en place des GACO en 2009, dont 9000 en 2015.

La proportion de patients avec un médecin de famille en Mauricie et au Centre-du-Québec atteint maintenant plus de 75 %, une performance supérieure à la moyenne québécoise.

La prise en charge peut se faire aussi rapidement qu'en une semaine pour certains patients aux prises avec un problème de santé grave, selon le CIUSSS. À l'opposé, les patients qui sont en santé peuvent attendre longtemps avant d'avoir des nouvelles des GACO et ils ne sont pas assurés de recevoir un accusé de réception. 

Même si des progrès importants ont été faits au cours des dernières années, il reste encore plus de 31 429 patients orphelins dans la région. C'est à Trois-Rivières que les besoins sont les plus criants.

Les inscriptions aux guichets d'accès ont connu leur plus forte hausse en 2012-2013.

L'Association des médecins omnipraticiens de la Mauricie (AMOM) croit que les façons de faire pourraient être améliorées.

« Présentement, on est à la bonne franquette, c'est vraiment, qui veut bien en prendre », dit Dr Pierre Martin, président de l'AMOM, ajoutant que les médecins se sont donné une « certaine obligation » de prendre des patients. Des ajustements sont de mise selon lui. 

Des changements à venir

La création du CIUSSS, qui regroupe depuis le 1er avril les huit CSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, devrait apporter des changements, notamment pour uniformiser les pratiques.

Dans la prochaine année, le CIUSSS s'engage à faire en sorte que toutes les personnes qui s'inscrivent aux GACO obtiennent au moins un accusé de réception, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine