Retour

Plus de tranquillité pour un restaurant du centre-ville de Trois-Rivières

Le restaurant Sushizo au centre-ville de Trois-Rivières pourra enfin servir des clients sur sa nouvelle terrasse. La Ville a accepté de prendre les moyens pour réduire le bruit fait par un système de climatisation temporaire installé près du restaurant.

Un texte de Marilyn Marceau

« L’entrepreneur qui opère la tour de refroidissement mobile sur la rue Royale va installer des panneaux isolants sonores qui devraient atténuer un peu le bruit », indique le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant.

Les panneaux devraient être installés vendredi.

La propriétaire du Sushizo au centre-ville, Paskale Méthot, est soulagée. Elle avait maintes fois interpellé les fonctionnaires et élus de la Ville dans l’espoir d’obtenir une mesure d’atténuation du bruit. Découragée, elle avait aussi décidé d’en parler publiquement sur les réseaux sociaux.

« Si le bruit diminue d'au moins de la moitié disons, avec la musique, notre système de son sur la terrasse, on devrait s'en sortir et être capable d'asseoir les gens sur la terrasse sans qu'ils soient agressés par le bruit », affirme Paskale Méthot. Elle précise que le maire Yves Lévesque a téléphoné au restaurant pour annoncer la nouvelle.

Selon Yvan Toutant, les panneaux ne nuiront à la circulation. Il n’était pas en mesure de préciser si cet ajout allait coûter plus cher à la Ville.

La Ville de Trois-Rivières doit utiliser un système de climatisation temporaire en attendant de remplacer sa tour de refroidissement, responsable d’une éclosion de légionellose l’an dernier.

Cet appareil fournit l’air conditionné pour tout le complexe de l’hôtel de ville, ce qui comprend la bibliothèque, la salle J.-Antonio-Thompson et la Maison de la culture.

Le système mobile est en place depuis quelques semaines et y restera au moins jusqu'à la fin août.

Plus d'articles