Retour

Plus de visites à l'urgence de Trois-Rivières l'été

Le nombre de visites à l'urgence de Trois-Rivières est en légère augmentation en période estivale depuis quelques années. Pourtant, habituellement, c'est plutôt une baisse du nombre de visites qui est observée l'été.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Pour la période du 1er mai au 23 juillet, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) note une augmentation de 678 visites entre 2014 et 2016.

Cette année, comparativement à l'an dernier, les chiffres démontrent une hausse d'une centaine de visites par mois, toujours pour la même période.

Le Dr Pierre Martin, président de la Fédération des médecins omnipraticiens de la Mauricie, est convaincu que plusieurs personnes qui ont un médecin de famille se rendent malgré tout à l'urgence.

« Pour certains d'entre eux, ils n'ont pas fait l'effort, ils n'ont pas pensé que ça pouvait être un cas qui pouvait être réglé par leur médecin de famille, explique Dr Martin.

D'autre part, il ajoute que le flou entourant l'avenir de Cloutier-Durivage peut aussi créer un déplacement vers l'urgence de Trois-Rivières.

Encore de l'éducation à faire

À l'instar de Dr Pierre Martin, la directrice adjointe Urgences et soins critiques du CIUSSS, Nathalie Boisvert, croit que certaines personnes se rendent à l'urgence, même pour un problème de santé non urgent.

« Certaines personnes consultent dans les urgences bien qu'elles aient un médecin de famille. Avec l'élargissement des plages horaire GMF et les plages réservées pour les besoins de dernière minute, une réponse pourrait leur être offerte plus rapidement dans plusieurs GMF », indique-t-elle dans un courriel.

Une légère augmentation de la population au cours des dernières années ainsi que le vieillissement de la population trifluvienne sont aussi des éléments qui pourraient expliquer cette hausse des visites.

Plus d'articles

Commentaires