Retour

Pornographie juvénile  : un homme de Québec comparaît au palais de justice de Trois-Rivières

Un homme de 24 ans de Québec, Mike Olivier, a comparu mercredi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières relativement à de la pornographie juvénile. Il avait été arrêté un peu plus tôt à Québec.

L'individu fait face à des accusations de leurre, de possession de pornographie juvénile et d'avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

L'enquête a été amorcée à la suite d'un leurre à l'endroit d'une adolescente de 13 ans de la Mauricie, qui croyait interagir avec une personne de son âge sur internet.

Elle est la seule présumée victime à s'être manifestée. La Sûreté du Québec (SQ) tente actuellement de savoir si d'autres jeunes ont été en contact avec Mike Olivier.

La porte-parole de la SQ, Annie Thibodeau, veut donc informer le public que l'accusé utilisait deux pseudonymes différents sur les médias sociaux: Tania Lacroix et Ekhim Placeholder.

L'accusé est de retour en cour aujourd'hui pour une enquête sur sa remise en liberté. Il est resté en détention hier, après sa première comparution.

Plus d'articles

Commentaires