Retour

Potirothon de Gentilly : une année à oublier selon certains participants

Comme le veut la tradition, le dernier samedi du mois est synonyme de pesée officielle de citrouilles géantes à Gentilly. Le but est de déterminer qui a fait pousser la plus grosse citrouille. Or, cette année ne passera pas à l'histoire à cet égard selon certains participants du Potirothon.

Beaucoup de citrouilles sont pourries en raison de la chaleur de septembre.

« Cette année, c'est vrai que ça a été embêtant, dit un participant. On a eu des températures qui ont fluctué. (...) En général, les fruits sont plus petits cette année ».

« Habituellement, j'en fait des un petit peu plus gros que ça, dit un autre participant. Mais là, j'ai pogné de la maladie dans mes plans cette année ».

Les organisateurs constatent également que la grosseur moyenne des citrouilles est beaucoup plus faible qu'à l'habitude. « Je n'en ai même pas une cette année pour mettre mes filles dedans pour faire les régates », se désole le président du comité organisateur, Raymond Denis.

Malgré tout, l'ambiance est festive et quelques centaines de personnes sont venues observer la quarantaine de citrouilles en compétition pour la pesée officielle des citrouilles qui pèsent au minimum 300 livres.

Le record à battre était de 1630 livres, mais il n'a pas été atteint. Le « Potiron d'Or » a été décerné à David Tessier pour une deuxième année consécutive avec sa cucurbitacée de 1611 livres. L'an passé, sa citrouille géante pesait 1280 livres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine