Retour

Poules clandestines à Trois-Rivières: la SPA s'explique

La famille Dragon, de Trois-Rivières, devra se départir des poules qu'elle gardait dans sa cour, malgré l'interdiction de la Ville. Un inspecteur de la Société protectrice des animaux (SPA) Mauricie a rendu visite à la famille en fin de semaine et l'a sommé de s'en débarrasser.

La SPA a le mandat d'appliquer le règlement municipal qui interdit d'avoir des animaux de ferme, comme des poules, à Trois-Rivières.

À la suite de la diffusion de notre reportage sur la famille Dragon, un inspecteur a décidé de son propre chef de retracer la famille. Aucun citoyen n'avait porté plainte.

La porte-parole de la SPA Mauricie, Sara-Lise Hamel, insiste sur le fait que son organisation ne fait qu'appliquer les règlements adoptés par les élus et qu'elle n'a pas le pouvoir de les modifier. Drummondville autorise les poules sur son territoire depuis le 17 avril, alors queTrois-Rivières ferme la porte à cette idée.

La SPA affirme ne pas avoir d'objection à ce que les poules soient permises à Trois-Rivières. Sarah-Lise Hamel souligne toutefois que si cela devait arriver, la Société protectrice des animaux devrait adapter ses locaux et s'assurer que son personnel ait les compétences pour s'occuper de ces animaux.

Pour un changement de règlement

Jean-François Dragon ne contestera pas l'avis de la SPA et se départira de ses poules. Il est déçu, mais il souhaite d'abord et avant tout faire avancer le dossier auprès de la classe politique municipale.

Il voit un côté positif au fait que la SPA se soit mêlée du dossier. Sachant « que la SPA fait son travail, si on a un encadrement légal à Trois-Rivières qui nous permet d'avoir des poules, on va savoir que la SPA sera prête à intervenir », dit-il.

Les membres de la famille Dragon compte inviter les conseillers municipaux et le maire Yves Lévesque à venir faire un tour dans leur cour. Elle veut leur montrer ce que c'est d'avoir des poules dans un quartier résidentiel.

La pétition en ligne qui demande d'autoriser l'élevage de poules en milieu urbain sera déposée lors du prochain conseil municipal de Trois-Rivières, le 2 mai.

D'après les informations de Marie-Claude Julien

Plus d'articles

Commentaires