Retour

Première québécoise du nouveau film de Denis Villeneuve : sa famille de Gentilly au rendez-vous

C'est entouré des membres de sa famille que le réalisateur et scénariste de Gentilly Denis Villeneuve a participé à la première québécoise de son film Blade Runner 2049 mercredi soir à Montréal.

Le cinéaste a beaucoup travaillé sur ce film et est ravi des critiques élogieuses, mais il a confié à notre chroniqueuse culturelle Linda Corbo qu’il a « vraiment besoin d’un temps, cet automne, une fois que la promotion sera terminée. Il reste l’Asie à faire pour me reposer et digérer tout cela ».

C’était soir de première mondiale mardi aux États-Unis pour Blade Runner 2049. La projection a eu lieu, mais pas le traditionnel tapis rouge.

« On était à Los Angeles, tout près de Las Vegas, les gens sont très secoués là-bas. Il y a une grande douleur évidente, alors on a décidé d’annuler le tapis rouge par respect », raconte Denis Villeneuve.

Un père fier et détendu

« Je ne suis pas nerveux pour lui », a raconté son père qui trouve cette première moins stressante grâce aux bonnes critiques que le film a déjà reçues.

Jean Villeneuve était loin de se douter que son fils se rendrait aussi loin dans ce domaine. « On le voyait qu’il était très très très attiré par le cinéma, il regardait énormément de vidéos, mais on ne soupçonnait pas qu’il se lance là-dedans », se souvient-il.

Les parents de Denis Villeneuve ont assisté à la première à Montréal, ainsi que ses deux frères. Seule sa soeur, qui est à l'extérieur du pays, n'a pas pu être présente.

Plus d'articles

Commentaires