Retour

Près de 1000 citoyens au dévoilement du projet d'assainissement des eaux du lac à la Tortue

Le projet d'assainissement des eaux usées au lac à la Tortue a séduit les citoyens lundi soir. Près de 1000 personnes ont assisté à une rencontre d'information qui se déroulait à l'Espace Shawinigan. Les gens ont applaudi à la fin de la réunion.

Un texte de Claudie Simard

« D'après moi, les citoyens sont favorables [au projet] », dit Claude Vaugeois, président de l'Association pour la protection du lac à la Tortue. Il constate une acceptation générale depuis deux ans lors des assemblées générales de son organisation.

Les montants que les riverains devront débourser pour être reliés au réseau d'égouts ont été dévoilés. Ils devront payer entre 8000 $ et 12 000 $ répartis sur 20 ans.

Le projet de 40 millions $ bénéficie de plus de 26 millions $ en subventions des gouvernements provincial et fédéral.

Le maire de Shawinigan Michel Angers a insisté pour dire que c'est une occasion unique pour les citoyens, car habituellement, le financement de nouveaux services comme celui-ci est payable en totalité par les citoyens.

Certains résidents du secteur Lac-à-la-Tortue voudraient plutôt que tous les contribuables de Shawinigan se partagent la note, et donc, que la Ville augmente sa contribution.

La population doit approuver le projet pour qu'il se concrétise. Ceux qui s'y opposent devront signer un registre le dimanche 3 avril ou le lundi 4 avril, entre 9 h et 19 h.

Le début des travaux est prévu à l'été 2017.

Un problème qui perdure

Les quelques 1200 riverains du secteur Lac-à-la-Tortue attendent une solution depuis 40 ans.

Plusieurs fosses septiques ne sont pas conformes aux normes, ce qui a occasionné des dommages environnementaux dans le passé.

La Ville de Shawinigan estime que 79 % des installations septiques du secteur ont plus de 16 ans et devront donc être changées bientôt, de toute façon.

Plus d'articles

Commentaires