Retour

Projection de Quand ferme l'usine à Trois-Rivières : d'anciens travailleurs se retrouvent

Plus de 350 personnes, dont plusieurs anciens travailleurs d'usine, ont assisté jeudi soir à la première projection du documentaire « Quand ferme l'usine », à Trois-Rivières. Ce court métrage de Simon Rodrigue porte sur l'impact humain des fermetures d'usines de papier, une réalité bien présente en Mauricie.

Nelson Poirier, Claude Morand et Gérard Germain y racontent comment ils ont vécu la fermeture, en 1992, de l'usine de filtration de la Canadian International Paper (CIP) à Trois-Rivières, qui fut jadis la plus importante usine de pâtes et papiers du monde.

Tourné en partie dans la région de la Mauricie, le court métrage dresse le portrait des conséquences économiques et sociales à long terme de la disparition de cette industrie à Trois-Rivières, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

La présentation du documentaire « est une occasion pour tout le monde de se revoir, de pouvoir discuter avec des anciens, parce que la fraternité était là dans l'usine », raconte le réalisateur Simon Rodrigue.

L'Office national du film (ONF) effectue une tournée du documentaire « Quand ferme l'usine » dans différentes salles, notamment à Shawinigan le 16 mai.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine