Retour

Projet d'usine à Shawinigan : Nemaska Lithium attend toujours d'avoir pleine possession de l'ex-Laurentide

L'entreprise Nemaska Lithium attend toujours d'avoir pleine possession de l'ancienne usine Laurentide, à Shawinigan, pour y installer sa production de lithium, un projet de près de 300 millions de dollars.

Même si elle a un droit d'accès à l'usine depuis l'automne, Nemaska Lithium ne pourra commencer à installer ses équipements qu'à compter d'avril. La désinstallation de certains équipements de Produits forestiers Résolu a pris plus de temps que prévu.

Le président et chef de la direction de Nemaska Guy Bourassa, qui présentait une conférence mercredi matin devant la Chambre de commerce locale, s'attend à ce que l'entente finale qui lui donnera possession de la Laurentide soit conclue d'ici quelques semaines.

Le maire de Shawinigan Michel Angers admet que les démarches ont été beaucoup plus complexes que prévu. « Le ministère de l'Environnement a besoin de beaucoup de garanties pour un projet comme celui-là, explique le maire. On lui a fourni toutes les garanties nécessaires, tout est en place, tout est accepté. » Michel Angers croit qu'une annonce concernant l'ex-Laurentide pourrait avoir lieu sous peu.

La décontamination, puis la reconversion

Produits forestiers Résolu doit bientôt commencer la décontamination du site de son ancienne usine du secteur Grand-Mère. Le maire Angers rapporte que le site de l'ex-Laurentide n'est pas particulièrement pollué en comparaison avec d'autres usines lourdes.

Shawinigan attend toujours l'aide de Québec pour procéder à la reconversion du site de l'ancienne papetière. « Il y a des bâtiments à démolir, des éléments de construction, de reconstruction », explique Michel Angers. Le maire laisse entendre que les espaces du site qui ne seront pas occupés par Nemaska Lithium seront reconvertis, « possiblement à des fins récréotouristiques ».

L'échéancier du projet d'usine de lithium à Shawinigan ne devrait cependant pas être retardé à cause des délais pour la prise de possession du local. L'exploitation du gisement Whabouchi, d'où Nemaska doit extraire le lithium, doit commencer en 2018. L'usine de Shawinigan doit de son côté entrer en opération au deuxième trimestre de la même année.

Plus d'articles

Commentaires