Retour

Projet de Nemaska Lithium à Shawinigan : des initiateurs du registre intimidés

Deux citoyens du secteur Grand-Mère, à Shawinigan, qui ont demandé la tenue d'un registre sur le projet d'usine de Nemaska Lithium, disent avoir passé une semaine horrible depuis qu'ils ont partagé publiquement leur opposition au projet.

« C'est malheureux, malheureux, malheureux pour la politique, parce que les gens n'osent plus s'exprimer », dit Bernard Soucy. Sa conjointe, Hélène Bellemare, et lui résident près de l'ancienne usine Laurentide et s'inquiètent du fait que l'entreprise Nemaska Lithium veuille produire de l'hydroxyde et du carbonate de lithium dans leur secteur résidentiel.

Le couple a signé lundi le registre à l'hôtel de ville de Shawinigan. Il a été interpellé par des manifestants en faveur du projet de Nemaska Lithium. 

Bernard Soucy et Hélène Bellemare ont aussi reçu plusieurs menaces sur les réseaux sociaux dans les derniers jours. Certaines personnes les auraient menacés de crever les pneus de leur voiture.

La semaine dernière, Bernard Soucy avait défendu sa position dans le dossier de Nemaska Lithium à l'émission Chez nous le matin. Il avait souligné qu'il n'était pas contre la création d'emplois à Shawinigan, mais qu'il croyait que l'entreprise devrait s'installer dans un centre industriel et non dans un secteur résidentiel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine