Retour

Projet pilote pour permettre aux victimes de pyrrhotite de faire des économies

La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite a une nouvelle stratégie pour tenter de diminuer les coûts de réparation des maisons aux prises avec ce problème. Elle développe en ce moment un projet pilote dont l'objectif est de regrouper des victimes avant de demander des soumissions pour les travaux de réparation dans le but de faire des économies. 

Le coût des travaux de réparation des fondations représente en moyenne 80% du montant de l'évaluation municipale des maisons qui sont grugées par la pyrrhotite.

Regrouper des victimes qui habitent dans le même quartier et demander des soumissions en groupe, plutôt que sur une base individuelle comme c'est le cas présentement, permettrait d'obtenir un meilleur prix.

« Une fois que l'entrepreneur est sur place, de faire 5-6 maisons une à côté de l'autre, ça assure automatiquement moins de frais pour l'entrepreneur, explique le coordonnateur de la coalition, Steeve Guy. Donc, si il veut avoir le contrat, il va les [les économies] transférer aux propriétaires. »

C'est une stratégie qui veut répondre aux préoccupations des victimes et qui est bien reçue. Dominic Trudel qui a fait réparer sa maison il y a deux ans est bien placé pour voir les avantages de ce projet pilote. Il avait fait faire deux soumissions, mais les prix étaient sensiblement les même. Il est convaincu que de se regrouper est une bonne idée. « Le contracteur va dire si j'ai 10 personnes ou j'ai 6 personnes qui veulent se faire réparer, ben ma machinerie va dans ce coin-là, pis je répare là, ça fait que je n'ai plus de dépenses de transport ».

Le lancement de ce projet pilote ne se fera pas tout de suite puisque le fonds d'aide est à sec, ce qui retarde les travaux de réparation de bien des victimes.

Plus d'articles

Commentaires