Retour

Pyrrhotite : des citoyens s'inquiètent de la sécurité des chantiers

Des résidents de la rue Savoie à Trois-Rivières ont remarqué que le chantier autour d'une maison soulevée pour des travaux de pyrrhotite n'est pas clôturé. Certains s'inquiètent que des enfants à vélo s'y aventurent.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dit être au courant du dossier. Un inspecteur doit se rendre sur les lieux au cours des prochains jours.

La CNESST mentionne que l'entrepreneur doit s'assurer de la sécurité de ses travailleurs, mais a aussi une responsabilité d'assurer la sécurité des citoyens. Il n'est cependant pas nécessairement tenu de clôturer son chantier, par exemple.

Le coordonnateur de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite, Steeve Guy, explique que la sécurité est effectivement variable d'un chantier à l'autre. Sur la rue Savoie, d'autres maisons, dont les fondations sont en voie d'être réparées, sont clôturées.

Steeve Guy avance que lorsque la maison est réparée alors qu'elle est encore couverte par la Garantie des maisons neuves, la sécurité est détaillée dans l'appel d'offres. Dans le cas d'une maison qui n'est plus couverte par cette garantie, le propriétaire a le droit de ne pas exiger toutes les mêmes clauses de sécurité, ce qui lui permet souvent d'économiser un peu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine