Retour

Québec sommé de faire mieux pour les personnes atteintes de la maladie de Lyme

L'Association québécoise de la maladie de Lyme (AQML) s'adressera demain à la Commission de la santé et des services sociaux de l'Assemblée nationale du Québec pour demander à ce que la maladie soit mieux encadrée et traitée dans la province.

Une lettre ouverte a été publiée mercredi en lien avec le dossier. L’une des signataires, la Trifluvienne Francine Dufour, a expliqué en entrevue à l’émission Facteur matinal que l’AQML demande une amélioration du diagnostic et de la prise en charge de la maladie de Lyme au Québec.

« Je m’indigne parce que je vois trop de choses », a déclaré Francine Dufour, dont la fille, Catherine, est atteinte de la maladie de Lyme depuis 2015 et a dû aller aux États-Unis pour recevoir un traitement. « Sans ses traitements, je n’ose même pas penser où elle en serait aujourd’hui. »

L’an dernier, le duo mère-fille de Trois-Rivières avait aussi pris part à une manifestation devant l’Assemblée nationale pour dénoncer le manque d'aide aux victimes de la maladie de Lyme.

À lire aussi :

Plus d'articles