L'organisme de Trois-Rivières qui prête gratuitement des bicyclettes ne pourra possiblement pas rouvrir ses portes au printemps. Les membres du conseil d'administration doivent prendre leur décision au cours des prochains jours.

Un texte de Claudie Simard

L'organisme Vélos de quartiers de Trois-Rivières faisait face à un heureux problème il y a quelques mois, avec une demande grandissante pour les vélos d’hiver.

Cependant, la pression financière a commencé à se faire sentir au début de l’hiver, alors que l’organisation a appris qu’on lui refusait une subvention du Fonds d’appui au rayonnement des régions ( FARR ).

En février, l’organisme a alors pris la décision de fermer temporairement.

Depuis, l’entreprise d’économie sociale survit principalement grâce au soutien annuel de 24 000 $ qu’elle reçoit de la Ville de Trois-Rivières. Un montant insuffisant pour offrir tous les services, selon la coordonnatrice Caroline Guay.

Vélos de quartiers vend, entrepose et répare des vélos. Par contre, la coordonnatrice affirme que le service de prêt gratuit est le plus important.

« C’est un service qui est hautement utilisé », dit-elle. Elle soutient qu’il permet entre autres à des personnes en situation de pauvreté d’avoir un vélo pour aller chercher des denrées alimentaires.

Une rencontre est prévue lundi soir avec des intervenants de la Ville de Trois-Rivières pour discuter des options possibles.

La décision finale du conseil d'administration des Vélos de quartier sera prise vers la fin de la semaine.

Plus d'articles