Retour

Réaction des États-Unis aux attentats de Paris : prudence et patience, observe le chercheur Francis Langlois

Plus tôt cette semaine, le président américain Barack Obama a demandé de la patience dans la lutte contre le groupe armé État islamique. Le professeur d'histoire au Cégep de Trois-Rivières et chercheur associé à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, Francis Langlois, est aux premières loges pour étudier la réaction américaine, quelques jours après les attentats de Paris.

Un texte de Marie-Ève Trudel

En direct de Philadelphie, Francis Langlois a commenté la situation à l'émission Chez nous le matin, notant entre autres que les drapeaux sont en berne et que la couverture médiatique est considérable : « On dirait qu'il n'y a pratiquement rien d'autre qui se passe ici aux États-Unis », a-t-il dit.

« La rhétorique républicaine est extrêmement belliqueuse », observe Francis Langlois quant à la riposte à donner à la suite des attentats. Il ne croit pas que cela aura une influence sur l'administration Obama.

Il constate également une forte augmentation des mesures de sécurité, comme l'ont fait plusieurs pays au lendemain des attentats de Paris.

Quant à la question de l'accueil des réfugiés, deux discours se confrontent aux États-Unis, remarque le chercheur.

Plus d'articles

Commentaires