Retour

Refoulements d'égouts : mobilisation citoyenne au conseil municipal

Une quinzaine de résidents du secteur de Saint-Louis-de-France, dont les résidences ont été inondées en raison de refoulements d'égouts, demandent à la Ville de Trois-Rivières de faire les travaux nécessaires pour corriger la situation.

Un texte de Michel Saba

Ils ont pu poser leurs questions aux élus lors de la séance du conseil municipal mardi, et lors d'une longue rencontre sur ce problème qui s'est tenue à huis clos.

Une pompe supplémentaire a été installée, a indiqué le maire Yves Lévesque. Sa ville a reçu 24 réclamations relativement à ces débordements d'égouts.

L'origine des refoulements

« Le problème c'est qu'il y a un tuyau d'égout dans lequel on fait rentrer de l'eau des drains agricoles et qu'il y a une surcharge », résume Yves Lévesque.

Avant 1981, les règlements de construction permettaient d'envoyer l'eau de pluie vers l'égout sanitaire. Plusieurs résidences sont donc aujourd'hui non conformes.

La Ville dresse présentement un inventaire des résidences qui ont été construites avant 1981 et qui disposent d'un droit acquis.

Le maire songe à mettre en place un programme pour inciter financièrement des citoyens du secteur à ajuster leur résidence aux normes de construction actuelles.

Longue rencontre à huis clos

Le maire a invité les citoyens du secteur Saint-Louis-de-France présents lors du conseil de ville à le rencontrer ainsi que des experts après la séance du conseil pour répondre à leurs questions et dresser un portrait d'ensemble de la situation.

Les médias souhaitaient entendre les échanges, mais n'ont pas été admis sous prétexte qu'il s'agit d'une « rencontre privée » et que « la salle est bondée », selon le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant, qui en contrôlait l'accès.

Un citoyen inondé satisfait

Mario Alain, un citoyen dont la résidence a été inondée à deux reprises, est sorti satisfait de cette rencontre. « Je trouve qu'il y a vraiment une volonté de remédier à l'hémorragie dans l'immédiat et qu'à long terme, il y a quand même un projet pour réfléchir à la problématique qui est beaucoup liée au fait qu'il y a des gens non conformes », dit-il.

Le maire aurait promis de tenir une rencontre d'information avec l'ensemble des citoyens affectés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine