Retour

Refusée à un cours de théâtre en raison de son handicap?

Une jeune étudiante du Cégep de Trois-Rivières atteinte de paralysie cérébrale affirme que le collège l'empêche de suivre un cours de théâtre, obligatoire pour l'obtention de son diplôme en Arts, lettres et communications.

Un texte de Claudie Simard

Annie-Kim Charest-Talbot venait de s’inscrire à sa dernière session de cours au Cégep de Trois-Rivières lorsqu’elle a su qu’elle n’obtiendrait pas son diplôme en mai prochain.

Un professeur lui aurait annoncé le 19 décembre qu’elle ne pourrait pas suivre le cours de théâtre lors de la prochaine session.

En raison de sa paralysie cérébrale, Annie-Kim se déplace en fauteuil roulant parce qu’elle ne peut pas marcher. Elle travaille son élocution depuis des années, entre autres lors des conférences qu’elle donne pour parler de son handicap.

Elle déplore d’une part qu’on ne la laisse pas essayer de faire le cours, mais aussi qu’on le lui dise en fin de parcours, alors qu’elle s’apprêtait à terminer ses études collégiales. « Ils m’ont dit tu ne peux pas y aller et on ne sait pas où t’envoyer ».

Elle soutient avoir demandé à compléter un autre cours pour obtenir son diplôme, sans succès.

Le Cégep ne commente pas le dossier

La direction du Cégep de Trois-Rivières a émis un communiqué dans lequel elle écrit regretter cette situation.

On peut y lire que « par souci de confidentialité et de respect des personnes, le Cégep ne commente jamais sur la place publique les situations individuelles de candidats ou d’étudiants ».

La direction affirme qu’aucun étudiant n’est refusé en vertu d’une situation de handicap.

Annie-Kim Charest-Talbot affirme avoir reçu un appel jeudi après-midi de la part d’un intervenant du Cégep pour l’inviter à une rencontre, dans le but de trouver une solution.

Le Cégep de Trois-Rivières n’a pas accepté d'accorder d’entrevues à ce sujet.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine