Retour

Retour sur le 39e Festival de la galette de sarrasin

Si le 39e Festival de la galette de sarrasin de Louiseville a su combler les attentes de plusieurs festivaliers, il a néanmoins été teinté par le décès de Jules Baribeau, qui incarnait le Père Sarrazin, de même que par certaines critiques. Retour sur neuf jours de festivités.

D'abord, un constat s'impose aux yeux du comité organisateur : le festival est toujours aussi populaire. L'organisation estime avoir reçu entre 185 000 et 200 000 personnes au sein de la ville de 7500 habitants.

La portée de l'événement dépasse les limites de la Mauricie. Des festivaliers de Sherbrooke, de Drummondville, de Repentigny et même de Lilles au nord de la France ont été rencontrés sur place.

Une place pour les familles

Le manque d'installations pour les jeunes familles a fait l'objet de mécontentement, mais l'organisation du Festival a dit vouloir se pencher sur la question.

« Il faut se trouver des collaborateurs qui ont des terrains disponibles, résume le président du Festival, André Auger. On a des idées en tête et puis on va les travailler », ajoute-t-il.

Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville fêtera par ailleurs ses 40 ans l'an prochain.

Les organisateurs se réuniront dans les prochaines semaines afin de déterminer la meilleure façon de souligner l'anniversaire.

De la pluie pour clore les festivités

Messe d'époque, défilé à cachet folklorique et couronnement de la Reine-Meunière ont marqué la dernière journée d'activités dimanche. La pluie était également de la partie en matinée.

« On aurait bien aimé avoir deux belles fins de semaines comme la semaine passée, mais ce n'est pas nous autres qui menons ça, dit André Auger. Il faut vivre avec ça ».

D'après les informations de Jérôme Roy

Plus d'articles

Commentaires