Retour

Robert Aubin l'emporte de justesse sur Yvon Boivin dans Trois-Rivières

Au terme d'une des luttes les plus serrées au pays, le néo-démocrate Robert Aubin l'a emporté de justesse sur le libéral Yvon Boivin, dans Trois-Rivières. Le député sortant a eu le dessus sur l'ex-président de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) avec seulement 1,4 % d'avance, récoltant 31,7 % des voix.

Un texte d'Alexandre Duval

Les résultats officiels n'ont été connus que dans la nuit de lundi à mardi, tellement les deux candidats se sont talonnés. Robert Aubin a finalement triomphé, mais devra se contenter des bancs d'opposition pour quatre autres années, le NPD ayant perdu plus de la moitié de ses sièges à l'échelle nationale.

Déçu du résultat final et du temps qu'il a fallu pour venir à bout du dépouillement, le libéral Yvon Boivin a refusé de concéder la victoire à son adversaire et compte poser des questions au directeur de scrutin, mardi, afin de comprendre ce qui s'est produit.

Au cours de la campagne, Robert Aubin a entre autres misé sur l'engagement de son chef envers les victimes de la pyrrhotite. Son adversaire libéral, Yvon Boivin, a également tenté de jouer cette carte.

Yvon Boivin a effectivement misé sur son expérience à titre de porte-parole des victimes de la pyrrhotite. Il a martelé qu'il avait fait davantage pour les Trifluviens au cours de ses six années à la tête de la CAVP que Robert Aubin en quatre ans à la Chambre des communes.

Apparition du maire Yves Lévesque chez les libéraux

Avant que la victoire de Robert Aubin ne soit officiellement annoncée, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, s'est présenté au rassemblement libéral. Il a alors soutenu qu'il espérait voir la circonscription passer aux mains d'Yvon Boivin étant donné que le Parti libéral a raflé la majorité des sièges au pays.

Les conservateurs, qui ont investi beaucoup d'efforts pour promouvoir la candidature de Dominic Therrien dans Trois-Rivières n'auront pas obtenu des résultats à la hauteur de leurs attentes. L'avocat et ex-joueur de baseball a terminé la soirée avec 18,6 % des voix, tout juste devant le bloquiste André Valois.

Stephen Harper s'était pourtant présenté à deux reprises dans la circonscription de Trois-Rivières, signe que sa formation politique avait bon espoir de faire élire Dominic Therrien.

Ce dernier s'est dit déçu de sa défaite, sur sa page Facebook, mais a tenu à remercier son équipe, la population de Trois-Rivières et sa famille pour cette « expérience extraordinaire qui [le] fera grandir ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine