Retour

Robert Charlebois dans le rôle du spectateur à l'Amphithéâtre de Trois-Rivières

« Il n'y a pas un chanteur québécois qui ne rêverait pas de cela », affirme Robert Charlebois au sujet du spectacle que lui dédie le Cirque du Soleil cet été à l'Amphithéâtre Cogeco à Trois-Rivières.

De passage à Trois-Rivières, le chanteur a raconté qu'il a « sauté de joie » quand il a appris que le Cirque voulait monter le spectacle intitulé Tout écartillé qui rend hommage à ses 52 ans de carrière.

Le directeur de la création, Daniel Fortin, et le metteur en scène, Jean-Guy Legault, sont en contact avec Robert Charlebois, mais ils ont presque carte blanche pour réinventer les succès de cette légende de la musique québécoise qui ne sait donc pas de quoi le spectacle aura l'air.

« Ce qui est génial, c'est que Robert Charlebois nous laisse tout l'espace nécessaire pour créer », affirme M. Fortin.

Robert Charlebois affirme que les arrangements sont refaits, mais « pas dénaturés ». Il n'a entendu que deux minutes d'une des chansons, mais « à partir des deux minutes, j'ai dit: vas-y ! », raconte-t-il.

« Pour une fois que je vais être capable d'être public »

La première représentation aura lieu le 13 juillet. Robert Charlebois y sera, en compagnie de sa famille et de ses amis.

Il affirme être tout à fait à l'aise dans le rôle de spectateur. Ce qui aide, c'est le fait qu'il ne connaît rien dans le domaine du cirque, dit-il.

Le spectacle Tout écartillé sera présenté uniquement à l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Les 20 représentations se dérouleront entre le 13 juillet et le 13 août.

Avant même d'avoir vu le produit final, Robert Charlebois déclare que son rêve serait « de faire voyager cela [le spectacle hommage du Cirque du Soleil] ».

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine