Retour

Rodéos au Québec : la SPA Canada s'en prend à la ministre Boulet

La Société pour la protection des animaux (SPA) du Canada a critiqué la réaction de la ministre Julie Boulet au rapport controversé sur les rodéos au Québec dévoilé hier par l'opposant et professeur de droit à l'Université de Montréal, Alain Roy.

La ministre Boulet avait réitéré mardi sa confiance envers le comité organisateur du Festival western de Saint-Tite, qui se tient d’ailleurs dans sa circonscription de Laviolette.

Celle qui est aussi ministre responsable de la Mauricie avait déclaré que l'organisation du festival se faisait un devoir de mettre en place les meilleures pratiques, dans le respect des droits des animaux.

« Il est inconcevable de faire d'une souffrance d'un animal une attraction publique », déplore Élise Moreau, chargée de communication pour la SPA Canada.

La SPA Canada dit que la seule solution pour arrêter les souffrances de ces animaux est d'éradiquer toutes prestations de rodéo.

L'organisme de protection des animaux soutient le rapport signé par le médecin vétérinaire Jean-Jacques Kona-Boun et qui qualifie « d’illégales » les pratiques entourant les activités de rodéo.

Son rapport de 600 pages allègue que ces pratiques contreviennent au droit québécois.

Plus d'articles