Retour

Rue des Ursulines : les commerces font des affaires d'or

La dernière semaine du spectacle Le monde est fou du Cirque du Soleil débute à Trois-Rivières. Près d'un mois après l'ouverture de l'amphithéâtre, ceux qui font des affaires dans le secteur de la rue des Ursulines sont unanimes : ils récoltent la manne.

L'achalandage à la boutique Expérience Métiers d'art (EMA) a grimpé en flèche depuis le début des représentations du spectacle.

« Pour nous, c'est vraiment un développement extraordinaire pour la rue des Ursulines », dit la présidente de la coopérative d'artisans de la Boutique Ema, Sylvie Clermont. 

Les gîtes du secteur constatent également l'engouement touristique. « Je n'étais pas habitué à avoir du monde tant que ça en 17 ans », s'exclame Yves Adams, propriétaire du Gîte Le Fleurvil. 

Depuis le 15 juillet, le musée Boréalis a reçu 30 % plus de visiteurs que l'an dernier.

Les restaurateurs profitent de la manne

La terrasse du Bistro du musée Boréalis a accueilli deux fois plus de convives que l'an dernier. Les propriétaires ont dû embaucher et revoir les façons de faire en cours de saison. 

Les mercredis et jeudis n'ont jamais été aussi occupés au restaurant Joseph-Édouard.

« Les gens arrivent [et] demandent s'ils vont avoir le temps de manger, de prendre l'apéro, l'entrée », dit le propriétaire, Martin Lefebvre qui ajoute que vers 8 h 15, « le restaurant se vide ». 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine