Retour

Sainte-Perpétue prête à défendre son Festival du cochon

Le Festival du cochon de Sainte-Perpétue célèbre sa 40e année d'existence avec la venue de visiteurs du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). Les organisateurs se disent prêts à défendre l'événement si le besoin s'impose.

La course nationale du cochon graissé de samedi soir retient beaucoup l'attention en raison des contestations dont elle fait l'objet.

Des observateurs du MAPAQ sont sur place afin d'évaluer l'impact de l'activité sur les animaux.

Le directeur général du festival, Michel Jutras, attend leur rapport, mais n'a pas l'intention de laisser tomber la course sans la défendre.

« C'est notre identité, c'est parti comme ça, ça nous distingue de tous les autres festivals qui font des shows musicaux donc oui, c'est sûr qu'on va se battre pour qu'il demeure », dit-il.

Fierté locale

Malgré les controverses vécues au fil des années, l'événement jouit d'une grande popularité, particulièrement auprès de la communauté locale.

Environ le quart des citoyens s'impliquent bénévolement dans le cadre de l'événement. Ils sont plus de 250.

« Il n'y a pas de petits bénévoles et de grands bénévoles, il y a des bénévoles », dit René Roy, volontaire de la première heure.

D'après les informations de Jérôme Roy

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine